Categories
Combiers L'été à la Vallée de Joux News Thème du mois

XTERRA SwimRun au soleil

Joseph Rebouillat a remporté la course en individuel.

Après les pluies diluviennes de ces dernières semaines, c’est sous un soleil radieux que s’est déroulée la 3e édition XTERRA SwimRun Vallée de Joux. Mais la météo n’avait pas dit son dernier mot et la compétition s’est retrouvée amputée de deux sections natation en partie à cause de la bise. Cela n’a pas empêché le nouveau responsable de la piscine au Centre Sportif, Joseph Rebouillat, de remporter la course en individuel.

Quel vent!

Impossible d’assurer la sécurité des nageurs sur le lac Brenet, tant le vent soufflait et les récentes inondations rendaient très difficiles les sorties de l’eau. Les paddles et le bateau de sécurité n’ont pas pu venir. Pas grave, on s’adapte, on escalade les rochers et on continue la course! Cette compétition très prisée des athlètes amoureux de la nature a innové cette année, en proposant une catégorie individuelle.En effet, à côté des binômes traditionnellement au départ dans ce genre d’épreuve, il a été possible de réaliser le parcours seul.

Individuel

Et c’est ce qu’a fait Joseph Rebouillat, responsable piscine, wellness et école de natation au Centre Sportif: en 1h15, il a parcouru les 12 km de course à pied et 2 km restants de natation, suivi de près par le Suisse Antonin Salamin. «C’est ma première participation à cette course! Laurent (Ardiet, responsable événements au Centre Sportif) m’a laissé l’opportunité de participer, ça m’a permis de me remettre dans la compétition, explique l’ancien triathlète, et de retrouver de la motivation après une longue période d’arrêt. Je suis allé au bout de ce que je pouvais dans le triathlon, alors ce genre de course me convient bien. Puis courir dans un cadre pareil sous ce soleil, ça change tout! Ça m’a remis dans le rythme.»

Premier binôme

Sur les 70 inscrits, le binôme suisse Cendrine Gerosa et Philip Morel du club Rushteam d’Ecublens remporte, pour sa troisième participation, sa troisième victoire. Ces triathlètes férus d’Ironman ont survolé la compétition et confessent que leur entraînement a quelque peu souffert de la situation sanitaire compliquée, surtout au niveau de la natation. Mais c’est avec un large sourire que les athlètes ont franchi la ligne d’arrivée!

Deux courses au même endroit

Avait lieu en même temps le Tour du lac de Joux, 25 km de course (uniquement) autour du lac. C’est ainsi que nous voyons arriver Jonathan Rochat, notre gymnaste combier, frais comme un gardon, visiblement ravi de se trouver là «C’est vraiment chouette de refaire une course par ici, de remettre un dossard après 2 ans de disette» confesse l’amateur de trails en montagne.