Categories
Combiers News Savoir-Faire

Le Centre sportif ouvre sa Terrasse

Après les mondiaux de hockey, l’Eurofoot

Yann Rohrbach revit (un peu). Le di- recteur du Centre sportif et de loisirs du Sentier, animateur dans l’âme, a pu inaugurer «sa» Terrasse, une tente de trois cents mètres carrés munie de tables à quatre places et de quatre écrans afin de «réinsuffler un peu de vie et d’animation dans le paysage combier». Si seules six tables étaient occupées pour l’ouverture, vendredi soir dernier, la moitié des vingt tables accueillait des convives le soir d’après pour l’entrée en lice réussie des hockeyeurs suisses dans les championnats du monde de Riga (jolie victoire 5-2 contre la République tchèque) sous une météo à pleine plus clémente et de même dimanche soir avec une nouvelle victoire des Helvètes (1-0 contre le Danemark).

Après les mondiaux de hockey, l’Eurofoot

Le concept d’animation compose avec les restrictions actuelles, inscriptions à l’entrée, spectateurs assis, tables distantes d’une mètre et demi et buvette en self-service avec une carte presque identique à celle du restaurant voisin, les jours de matchs. Les Combiers ne se sont pas rués sur l’occasion des mondiaux de hockey, mais ce début timide n’inquiète pas outre mesure Yann Rohrbach. La météo y est pour beaucoup.

Il en ira sans doute un peu autrement de l’Eurofoot qui débute dans deux semaines (entrée en lice de la Suisse le vendredi 12 juin, contre le Pays de Galles), quand le déluge aura cessé. «Une extension de l’espace pour les spectateurs est envisageable, mais elle restera minime. Nous avons par ailleurs renoncé aux réservations. Les gens s’installent autant qu’il y a de places disponibles», complète Yann Rohrbach.

Un espace privatisable

Pour l’été, «La Terrasse» restera en place et le directeur du Centre sportif es- père un assouplissement des consignes sanitaires. Les compétitions sportives – à l’origine de cette offre de divertissement public sur l’esplanade – se pour- suivront avec les Jeux Olympiques, du 24 juillet au 9 août, même si ceux-ci sont moins populaires que les autres compétitions et surtout, les moments forts éparpillés. «La tente est multifonctionnelle. Elle servira de cantine pour nos camps d’été et pourra être privatisée sur demande. C’est une offre intéressante par les temps qui courent, une telle surface ne se trouve plus si facilement!» déclare Yann Rohrbach.

Restent les Hockeyades. Celles-ci sont prévues en août mais il reste beaucoup d’incertitudes sur les équipes qui viendront en découdre sur la glace du Sentier. «Une poignée de matchs sont en discussion», informe le directeur du Centre sportif.