Categories
Expertises News Savoir-Faire

Comment ce gros projet va aider l’économie combière

Message de ses promoteurs aux commerçants: l’union fait la force.

Le site valleedejoux.ch a ouvert la semaine dernière. Message de ses promoteurs aux commerçants: l’union fait la force. Ce projet de promotion économique et touristique a un volet original: des formations à la transition digitale.

Avec le projet Vallée de Joux 360°, les initiateurs mettent à disposition des outils visant à promouvoir et à assurer la pérennité des entreprises combières dans un marché en
mutation.

Rares sont les commerces, manufactures et autres artisans qui ne disposent pas d’un site internet. Revers de la médaille, l’internaute ne sait plus où «donner de la souris» face à une offre pléthorique. C’est là que des compétences et ressources supplémentaires entrent en ligne de compte pour se faire connaître et répondre à la demande. Parmi ces ressources, une présence bien pensée sur les réseaux sociaux et un bon référencement, autrement dit, s’assurer que son produit sera proposé effectivement à l’utilisateur qui effectuera une recherche, en haut de liste plutôt qu’en queue de classement si possible, là où personne ne va jamais regarder.

Des compétences techniques en plus

Les grandes enseignes n’ont pas forcément besoin des outils proposés par valleedejoux.ch, elles qui possèdent déjà à l’interne des départements entiers dédiés à la communication et au marketing notamment digital. Ce serait donc davantage les petites entreprises et plus encore, les indépendants qui gardent un potentiel de développement dans ces domaines. Michel Fazzone, président du comité de pilotage du projet Vallée de Joux 360°, explique son intention: «Nous allons aller à la rencontre des commerces, des sociétés, des soustraitants pour les aider à intégrer notre plateforme valleedejoux.ch.

Mais nous allons aussi leur proposer des formations pour utiliser les réseaux sociaux, les aider à se développer, de manière à ce que ce ne soit pas notre plateforme qui fasse le travail, mais qu’eux-mêmes puissent utiliser ces outils et développer leur communication.»

On est sur le même bateau

Quel est l’intérêt alors des grandes entreprises qui sponsorisent ce travail? La réponse est à chercher du côté de l’interdépendance économique de l’horlogerie locale entre marques et sous-traitants et au-delà, des marques horlogères avec le tourisme et la restauration locale. Cette communauté de destin se vérifie au niveau économique comme au niveau de la communication et de la présence en ligne.

C’est là le deuxième levier sur lequel les promoteurs de Vallée de Joux 360° tablent pour augmenter la notoriété des prestataires économiques combiers: l’effet de groupe. «Pour les
petits commerçants, se mettre dans une plateforme représentative est un réel plus. On le dit toujours, l’union fait la force. Se regrouper ne peut être qu’une façon d’être plus efficace et de sortir de la Vallée de Joux avec une communication adaptée à l’âge des réseaux sociaux. On fait
des choses plus larges. Je pense que cela ne peut que rendre service», estime Georges-Henri Meylan, de la fondation Paul-Edouard Piguet.

Bill Muirhead, de la SIC, abonde dans le même sens: «Je n’ai pas peur d’un effet de “doublon”. Je vois le nouveau portail valleedejoux.ch de manière complémentaire aux sites d’entreprises déjà existants, y compris celui de ma propre fiduciaire-conseil.» Dernier point sur lequel entendent travailler les promoteurs de Vallée de Joux 360°: stimuler les entreprises et PME locales à travailler entre elles. Les Combiers se connaissent entre eux, mais il existe paradoxalement un déficit d’information sur l’activité économique. Qui est actif dans quel secteur? Quel service est disponible localement?

Souvent, l’on va chercher ailleurs ce qui est pourtant disponible entre Le Brassus et Le Pont. Il existe même davantage de compétences commerciales et artisanales que les Combiers eux-mêmes ne le savent généralement. D’où la pertinence de ce projet de plateforme commune et
partagée.

Communauté de fournisseurs d’informations

Le «virage digital» pris par la promotion économique combière correspond aux objectifs du Canton et de la Confédération. C’est la raison pour laquelle ceux-ci subventionnent le projet «Vallée de Joux 360°» pour presque une moitié de son budget. Les promoteurs du projet «Vallée
de Joux 360°» vont pouvoir ainsi offrir, grâce à leurs sponsors privés et publics, les contenus promotionnels et journalistiques (des reportages sur différentes entreprises et commerces)
qu’elles diffuseront. Mais ils dépendent tout de même largement des commerçants locaux. «Ceuxci doivent devenir fournisseurs de contenus sur leurs activités, leurs horaires, leurs produits et s’intéresser également si possible à ceux des autres commerçants. C’est à ce prix là
que l’outil que nous mettons à disposition deviendra véritablement un facilitateur d’affaires local», indique Cédric Baudat, responsable de votre Feuille d’Avis. «Devenir une communauté
d’entreprises», c’est aussi un aspect de la transformation numérique.

Inscription gratuite, prix des formations réduits

Si l’inscription et le référencement sur la plateforme valleedejoux.ch sont gratuits, en revanche, les formations au marketing digital seront en partie payantes, quoique avantageuses pour les membres de la SIC. Le Centre de Compétences Médias, basé au Pont-Neuf, à L’Orient, souhaite en mettre une dizaine en place dès cette première année de fonctionnement. Premier signe encourageant de cet «effet de communauté», la page Facebook VDJ360. Ouverte pour le week-end pascal, a priori à contretemps puisque les internautes débraient à cette occasion, celle-ci a
tout de même acquis immédiatement des centaines d’abonnés, dépassant les attentes de ses administrateurs.