Une Foire de Printemps à la der

Samedi 16 mai sur le Parking du VIC

Nombreux sont ceux qui ne savaient pas que la Foire de Printemps, non-seulement avait lieu ce samedi 16 mai, mais qu’elle avait été déplacée sur le Parking du VIC (à côté de la déchetterie). Un seul commerçant combier présent : Les Champignons de chez S&S !

Nous avions tous cru que la Foire de Printemps, tout comme la totalité des autres événements traditionnels combiers, avait été elle aussi annulée. Puis quelques affiches fleurissent ici et là, finalement la foire aura bien lieu, mais pas dans la Grand’Rue comme à son habitude, au grand dam des commerçants du Sentier. 

DERNIÈRE MINUTE

C’est sur le parking du VIC que la Foire de printemps s’est tenue «c’est bien simple, indique Stives Morand, syndic de la Commune du Chenit, c’était là ou nulle-part ailleurs. Nous nous devons de respecter les normes OFSP et la Grand’Rue n’est absolument pas configurée pour cette période de déconfinement, les distances ne peuvent pas être tenues, à l’inverse du parking du VIC. Il y a deux semaines environ, un représentant des marchands itinérants nous a demandé si la Foire aurait lieu. Après avoir reçu l’autorisation de la préfecture sous la condition sine qua non de changer d’endroit, nous avons mis une annonce dans la Feuille pour avertir les Combiers.» 

DES AIRS DE VILLAGE PROVENÇAL

Côté public, le changement de lieu n’a gêné personne, bien au contraire. «Ça fait plus vrai marché, on se croirait dans le sud de la France ou même en Espagne, ça met un peu de vie!» confie un visiteur. «Ça fait du bien de revoir du monde, de pouvoir croiser des gens dans une atmosphère plus détendue qu’au boulot ou au supermarché!». Côté exposants, cette foire revêt un caractère quasi-vital, c’est en effet la première fois qu’ils reprenaient leurs activités depuis le début du confinement «c’est un peu comme revoir la lumière au bout du tunnel… on a besoin de travailler pour vivre, même si là, ça devient vraiment de la survie» confie une exposante, visiblement aux abois.

PARTI POUR DURER?

«Non, indique clairement Stives Morand. La Foire a toujours eu lieu dans la Grand’Rue et elle y restera. Les circonstances exceptionnelles ont fait qu’on a dû la déplacer, mais cela reste exceptionnel.» Quid des commerçants de la Grand’Rue? Avisés presque par hasard au dernier moment, ces derniers n’ont physiquement ni financièrement pas eu le temps de se préparer.

«Nous n’avons pas été avisés de la tenue de la Foire, explique Bertrand Mouquin, représentant des commerçants à l’OTVJ. Les magasins rouvrent leurs portes après deux mois de fermeture et sont exsangues financièrement. Nous sommes plusieurs à en avoir gros sur le cœur, car il y avait la possibilité de mettre tout le monde dans la Grand’Rue, en quinconce par exemple! Du Restaurant Black Lions jusqu’à la Jaeger, il y a de la place! Nous, petits commerçants, on n’a pas les moyens de préparer une foire en 2 jours, surtout après 2 mois d’arrêt complet, on survit là! Ils auraient dû organiser une foire uniquement locale pour aider les commerçants locaux et non prioriser les forains!»